Imprimante 3D

Les Logs d’Octoprint

Suite à la relecture par la communauté et les questions qu’ils se posent dans les différents groupes, on m’a fait remonter un petit besoin pour aider à debugger Octoprint.  Et en effet je n’y avais pas du tout pensé. On va donc voir ensemble ce que sont les logs, comment les récupérer et aussi les analyser.

Grâce aux logs vous pourrez pointer du doigt et analyser les raisons d’un problème avec Octoprint. En les mettant à disposition d’un forum, des passionnés plus calés que vous ,pourrons rapidement vous donner une réponse fiable.

Allez c’est parti , entrons dans les méandres des logs systèmes.

Consultez les logs d’Octoprint

Encore un peu de théorie

Les logs en informatique désignent un fichier qui enregistre tous les événements qui se produisent sur un programme ou un système.On appelle cela aussi le journal d’événements sous Windows.

Si comme moi, vous avez installé votre Octoprint sur un Raspberry alors votre système d’exploitation est donc un Linux de type Debian. Tous les Linux sont très verbeux, traduction Linux adore écrire des tas d’informations dans des fichiers de logs.

Il existe différents fichiers de logs, pour le système d’exploitation ils sont dans le répertoire: /var/log/
pour Octoprint ils sont dans le répertoire : /home/pi/.octoprint/logs/

Pour Octoprint nous avons 3 grands types de log :

  • Octoprint.log, le log de l’application Octoprint.
  • plugin_*.log, les fichiers logs des plugins, où le * est a remplacé par le nom du plugin
  • serial.log , fichier log désactivé par défaut qui permet de suivre les communications avec l’imprimante.

La manière simple de récupérer des Logs.

Ce qu’il y a de bien avec Octoprint ,c’est que les développeurs sont super sympas. Ils ont prévu un endroit dans la section des paramètres pour télécharger les logs.

Il suffit d’aller dans Logging (1) puis de cliquer l’icône du fichier que nous voulons télécharger. Vous pouvez changer le tri de l’affichage avec l’icône (2)

Vous pouvez ouvrir le fichier log avec le bloc note ou notepad++ à votre convenance.

Vous devriez avoir un résultat comme celui-ci

Voilà c’est très simple. mais il y a un hic …

et oui ce système, si bien pensé soit il, ne permet pas d’accéder au fichier log Linux…

La manière forte pour les aventuriers.

Maintenant si nous passions aux choses sérieuses. Pour cela nous devons passer par Putty pour vous connecter au terminal. Grâce à cela vous pourrez tout simplement manipuler et faire des recherches sur vos fichiers logs en ligne de commande.
Vous pourrez aussi récupérer les fichiers log système via Filezilla via une connexion SFTP avec votre utilisateur pi.

Dans le champs (1) entrez le chemin /var/log et tapez sur la touche entrée de votre clavier.
Je vous conseille de cliquer l’onglet Dernière modification (2) afin de trier les fichiers dans l’ordre chronologique, de telle manière que les fichiers les plus récents soient ainsi en haut de liste.

Les fichiers qui peuvent vous intéresser sont :

  • syslog : ce fichier comprend toutes les entrées du système Linux, regroupe souvent tous les messages des fichiers ci-dessous.
  • auth.log : pour vérifier les tentatives réussies ou en échec de connexion en SSH sur votre Raspberry.
  • kern.log : tous les informations sur le noyau

Utilisez le terminal pour fouiller les fichiers.

Je vais ici vous donnez quelques lignes de commande en terminal permettant de manipuler un fichier.

tail

commande : tail -f votrefichier

résultat : permet de lire en continu le fichier

grep

commande : grep terme votrefichier

résultat : affiche toutes les lignes du fichier qui possèdent le terme chercher

zgrep

commande : grep terme votrefichier.tar.gz

résultat : affiche toutes les lignes du fichier compressé qui possèdent le terme chercher

Combiner tail et grep

Commande : tail -f votrefichier | grep terme

Résultat : votre fichier va défiler en temps réel dans la console mais seules les lignes comportant votre terme vont apparaitre.

Conclusion

Voila maintenant, vous pouvez explorer les fichiers qui vont vous permettre de comprendre pourquoi votre Octoprint rencontre des problèmes. Il ne vous restera plus qu’à faire ce que nous vous conseillons à tous, cherchez dans google, lire, comprendre et si vous n’y arrivez pas les communautés vous viendrons en aide mais avant cela … just RTFM …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.